SI
DEN
CES

RÉSIDENCES
2018/2019

2017/2018

2016/2017

2015/2016

2014/2015

2013/2014

2012/2013

Présomption de présence

Présomptions de Présences est née des envies de créations et de collaborations personnelles de Marie Desoubeaux en mai 2016. Elle fait suite à la première création de la compagnie : R E S T E R. La compagnie est avant tout parti du désir de porter la question de l'écriture et du corps au centre du processus de création. Par son approche hybride, la question du corps dramaturgique, est mise au cœur de nos réflexions, dans son approche théâtrale, chorégraphique, scénique, performative et littéraire.

Quels sont les codes les plus lisibles et accessibles qu’un artiste puisse donner sur scène, afin de capter l’attention plénière de son spectateur, et l’amener ainsi vers des contrées inconnues ? Utiliser le quotidien et le connu pour amener vers l’ailleurs, porter l’attention sur les détails, ralentir sa course et observer le monde, l’espace d’un instant.

La compagnie utilise et promeut avec ferveur la technique de la Composition Instantanée, pratique développée en Europe via des artistes tels que Julyen Hamilton, Patricia Kuypers, Andrew Morish, Maya M. Carroll, Miquel de Jong, Claire Filmon, Jules Beckman et tant d’autres. Cette technique consiste à développer et aiguiser des outils de perceptions corporelles et mentales spécifiques permettant de créer et de composer des pièces chorégraphiques et théâtrales en temps réel. Elle fait appel à l’intelligence corporelle et analytique de l’artiste pour percevoir les éléments présents à sa portée, les utiliser ou les inclure, et proposer une pièce complète aux spectateurs.

Margaux Amoros, artiste associée à la compagnie, mène depuis plusieurs années un travail de transmission de cette pratique à tous les niveaux (amateurs, adolescents et danseurs professionnels) et utilise également ses connaissances des pratiques somatiques (BMC) et de son expérience d’interprète et de chorégraphe pour appliquer les outils de la Composition Instantanée à d’autres champs de pratiques artistiques (travail avec des plasticiens, architectes, scénographes, musiciens, écrivains,...)

Le travail de la compagnie consiste ainsi à pouvoir utiliser les outils issus de différentes pratiques artistiques afin de créer des pièces lisibles, subtiles et poétiques. La démarche de transmission et de partage fait également partie de nos prérogatives. L’univers de l’artiste Marie Desoubeaux, directrice artistique au parcours singulier, est un fil rouge, emprunté par de nombreux collaborateurs artistiques de tout bords.

Présomptions de Présences est un terme utilisé en physique quantique, servant à désigner par assomption de probabilité, l'infiniment petit, l’imperceptible, l'invisible à l'œil nu.

Après tout elle faisait preuve d’une patience minérale

Projet

APRÈS TOUT ELLE FAISAIT PREUVE D’UNE PATIENCE MINÉRALE est un quatuor scientifico-poético-fou, qui se joue des échelles du temps et de notre rapport parfois si centré sur nous-mêmes. En offrant une perspective temporelle gigantesque, l’entrecroisement de l’intime et de l’histoire de particules, de roches et de cailloux nous amène à repenser notre rapport au quotidien d’une solitude humaine par la danse, le récit et la vibration musicale.

Distribution

• Conception, écritures et mise en scène : Marie Desoubeaux

• Interprètes : Margaux Amoros, Pélagie Papillon, Marie Desoubeaux et Camille Secheppet

• Lumières : Florent Pénide