SI
DEN
CES

Les accueils d’artistes offrent aux compagnies professionnelles un cadre de travail adapté mettant en valeur le chemin emprunté dans sa nécessité créatrice. Cette notion d’accueil est une réalité exigeante qui nécessite une écoute, une temporalité et un investissement sensible.

La ligne artistique de ce lieu de création est d’accueillir la diversité des esthétiques chorégraphiques et des autres disciplines artistiques.

RÉSIDENCES
2017/2018

2016/2017

2015/2016

2014/2015

2013/2014

2012/2013

Compagnie NOUR

Retour au noir

Projet

Retour au noir est un solo, écrit au plateau, tenant à la fois de la performance, du spectacle théâtre-danse
et du stand-up. Il se joue dans des salles de théâtre, avec une technique réduite mais aussi dans tout
espace adapté à la représentation (studios de répétitions, lieux désaffectés, salles municipales ou scolaires).

A partir du retournement d'Orphée sur Eurydice aux enfers, en envisageant ses causes et ses
conséquences, Elisa Lécuru pose en filigrane la question à la fois naïve et universelle: qui décide de quoi ?

Dans un rapport performatif, de façon frontale, l'interprète crée elle-même l'espace du récit, de l'analyse
puis du rêve. A partir de son souvenir du mythe d'Orphée, elle extrait ce qui lui semble en être l'essence :
pourquoi Orphée s'est retourné sur Eurydice alors que cela lui été proscrit ? Pourquoi a t-il agi contre son
intérêt ? Un acte manqué ? Un trop forte inquiétude ? Ou alors jouait-il simplement dans la mise en scène
machiavélique d'Hadès ?

Tout ceci amène l'interprète à l'histoire de la femme de Loth, puis à celle d'Amy Winehouse puis à ellemême,
et toujours à cet endroit où le sujet devient objet, où l'individu est déplacé, organisé, pris dans un
système dont il ne peut se défaire. Cette pièce est une tentative de partager cette sensation très forte de
ne pas être maître de ce dans quoi nous sommes mis, une sensation de participer à une machinerie qui
nous contraint.

Au delà, des phrases, il y a le corps qui parle, parfois à contre courant, parfois en accord avec le texte. Pour
qu'il y ait de moins en moins de mot, plus de corps, pour aller jusqu'à la danse. Une danse artisanale,
brute, qui sert surtout à revenir à la lumière.

Distribution