SI
DEN
CES

RÉSIDENCES
2020/2021

2019/2020

2018/2019

2017/2018

2016/2017

2015/2016

2014/2015

2013/2014

2012/2013

Tidiani N'Diaye - Compagnie Copier Coller

Contenu de la masterclasse :

La masterclasse s’articule autour du vocabulaire chorégraphique de la pièce Bazin.
Un moment de partage, de rencontre, de danse avec les tissus dans l‘espace, de rencontre corps-tissu, d’explorer et se familiariser avec les Tissus Bazins.

 

Biographie de Tidiani N'Diaye : 

Tidiani N’Diaye est danseur et chorégraphe. Après 4 ans de formation dans un centre de danse à Bamako, sous la direction de la chorégraphe haïtienne Kettly Noël, Tidiani obtient en 2009, le premier prix du Bal des Donkelaw organisée par l’Institut Français de Bamako et Donko Seko avec sa première pièce « Être différent ».
Il entre au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers sous la direction d’Emmanuelle Huynh en 2011 et obtient le diplôme national supérieur de danseur professionnel et une licence en « art du spectacle » de l’Université Paris VIII en 2013.
En septembre 2013, il entre au Centre National Chorégraphique de Montpellier au sein du master ex.e.r.ce sous la direction de Mathilde Monnier dont il sort diplômé en 2015. Depuis 2010, il mène des projets entre danse et art numérique.
En 2010, il crée la structure Copier Coller (centre de ressource multimédia et de création artistique) à Bamako avec la cie Gilles Jobin, puis en 2013 l’association Copier Coller à Angers (France).
Tidiani a dansé comme interprète avec la Compagnie Gilles Jobin dans « Le Chainon Manquant » (Suisse) et la pièce VRI (réalité Virtuelle Immersive); La Compagnie Blonba dans « Alla te Sunogo », (France/Mali); Nelsime Xaba (Nigeria); La Compagnie Dagada dans « Grenzland » (Allemagne); Qudus Aderemi Onikeku dans« We almost forgot » (Nigeria/France), Serge Aimé Coulibaly  « Kalakuta Republic » (Belgique, Burkina Faso).

 

Autres pièces chorégraphiques créées par Tidiani N’Diaye :

2009 : Être Différent, à l’Institut Français de Bamako
2014 : Moi, Ma Chambre et Ma Rue
2015 : Naturel Mystique
2017 : Bazin
2017 : La Danse Ou le Chaos

Moi, ma chambre, ma rue

Projet

Le point de départ est la chambre bamakoise du danseur : un désordre où s’accumulent toutes les traces éparses de la vie. Dehors, la rue bamakoise. Même accumulation d’objets divers, de déchets, anarchie des pancartes et chaussées défoncées. Pourquoi ce désordre ? Quel malaise reflète-t-il ? Comment la vie parvient à s’y développer, à lui donner forme, à le contester ? La danse exprime les correspondances entre la personnalité de l’artiste et cet environnement chaotique. Tidiani Ndiaye est également vidéaste et la pièce est accompagnée d’images Du « désordre » environnemental bamakois. Moi, ma chambre, ma rue a donné lieu à un premier travail à Bamako et a ensuite été confronté au regard de Fatou Traoré, chorégraphe et circassienne belge liée au Mali par son Père.

Distribution

 

Chorégraphie : Tidiani N’Diaye

Danse : Tidiani N’Diaye & Souleimane Sanogo

Collaboration artistique : Fatou Traoré et Souleymane Sanogo

Une production Copier Coller

Avec le soutien de Life Long Burning , Cinéma et Culture D’Afrique, La ville d’Angers, Crous, OCIA